Le n°598 de L'École des parents est disponible : UN NUMERO SPECIAL "ECOLE, APPRENDRE AUTREMENT"

ecole-des-parents

Destinée aux professionnels et aux parents, depuis plus de soixante ans, tous les deux mois,
60 pages,– 7,50 €€

Actualité

  • Entretien avec Yvonne Knibiehler, historienne. Histoire de virginités
  • Tendances de la recherche. Vivre vieux. Questions à Boris Cyrulnik
  • Questions d’’école. Que sont ces Rased qui redonnent le goût d’apprendre ?
  • Portrait. Benoît Pinton, triathlète. L’’homme d’acier

Dossier……………………………………………………………… : École, apprendre autrement

Apprendre. Apprendre à lire, à écrire, à compter, apprendre le monde, apprendre à être soi avec les autres, pour devenir citoyen : voilà la belle mission de l’école. Mais c’est oublier un peu vite que cette école de la République a tout d’abord eu pour modèle les internats religieux et les casernes. L’école n’était pas là pour écouter les enfants. Pourtant, dès le début du XIXe siècle, les considérations sur l’éducation et les recherches en psychologie réservent une place de plus en plus grande à l’enfant.
Alors, au début du XXe siècle, influencé par ces travaux, une poignée de pédagogues proposent d’autres voies, d’autres manières de faire. Ce sera le mouvement de l’Éducation nouvelle. John Dewey aux États-Unis, Maria Montessori en Italie, Célestin Freinet en France… Les écoles qu’ils fondent proposent d’autres modèles. Les enfants y apprennent autrement, ils y sont plus autonomes, les relations avec le maître y sont différentes, plus rassurantes.
Un siècle plus tard que reste-t-il de ces écoles nouvelles ? En France, pas grand chose, hormis quelques écoles privées et des professeurs un peu originaux qui s’inspirent des méthodes Freinet. Après 68, au collège, il y eut bien quelques tentatives de changements : tables en U, travail en groupe, débats, lettres pour remplacer les notes. Mais tout est peu à peu rentré dans l’ordre. Pourtant dans l’espace familial l’enfant est aujourd’hui devenu l’objet de toutes les attentions, un sujet qu’on écoute, avec lequel tout s’explique et se négocie. Or force est de constater que le modèle scolaire, lui, n’a pas changé, sauf peut-être en maternelle. Les pédagogies nouvelles, même si elles ont pu montrer leur efficacité, n’y sont pas entrées. Elles se sont heurtées à une institution figée, qui pourtant ne parvient plus à faire face à sa mission. Alors, peut-être est-il temps d’aller voir ailleurs, de redonner confiance aux professeurs, pour qu’ils donnent à nouveau le goût de l’école aux enfants.

  • Enquête. Steiner, Montessori, Freinet. Quel héritage ? Après un siècle, que retient aujourd’hui l’école de ces pédagogies nouvelles ?
  • Zoom. Sylvain Connac, docteur en sciences de l’éducation – La pédagogie coopérative permet d’apprendre à l’autre et d’apprendre de l’autre
  • Reportage à l’école élémentaire de la rue Pajol (Paris 18e). Pédagogie institutionnelle.
  • Questions à… Yves Reuter, chercheur en didactique du français. Lutte contre l’échec scolaire. L’innovation freinée
  • Point de vue. Jean-Yves Rochex, chercheur en sciences de l’éducation. La personnalisation des apprentissages : une fabrique d’inégalité

Terrain………………………………………………………………

  • EPE de la Marne. Conférence sur les violences scolaires
  • Paroles de professionnels. Conseiller funéraire
  • Reportage à l’Institut de puériculture de Paris.

Pour téléchargez le bon de commande,
CLIQUEZ ICI

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email