Du REAAP au Réseau Parentalité

En 1999, le département du Pas-de-Calais a été est l’un des premiers en France à avoir organisé le dispositif REAAP sur son territoire.  Ainsi, dès mai 1999 et selon les directives de la première circulaire REAAP du 9 mars 1999, s’est mise très vite en place une organisation  multi partenariale pilotée par la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales du Pas-de-Calais (DDASS 62), qui a structuré le réseau avec une animation départementale et locale.

En 2014, sous l’impulsion de la Caf du Pas-de-Calais, (lettre circulaire CNAF du 2014-017 du 30 avril 2014) ,en s’appuyant sur les valeurs et l’organisation du Réseau d’Ecoute d’Appui et d’Accompagnement des Parents (REAAP),  le réseau parentalité 62 est né.

Qui sommes-nous ? Lien vers le trombinoscope
Une équipe départementale

  • 1 conseillère thématique Parentalité de la CAF
  • 2 animateurs départementaux : – COLLINE ACEPP Hauts-de-France – Fédération des Centres Sociaux Nord Pas-de-Calais

Une équipe locale

  • 9 coordonnateurs parentalité

 

Quelles sont nos valeurs ?

8 valeurs au service de la « cause des parents » :

  • LA PARTICIPATION
    La participation des parents aux actions qui les concernent, eux ou leurs enfants, est un objectif central. Toutes les actions collectives visent à favoriser leur implication avec les professionnels, les autres parents, les enfants eux-mêmes.
  • LA CO-EDUCATION
    Les parents sont les premiers éducateurs de leurs enfants. A leur côté, plusieurs acteurs forment une chaîne éducative qui permet à l’enfant de devenir un adulte intégré, autonome, responsable. Les intervenants sociaux et éducatifs veilleront à coordonner leurs interventions, rendant possible une démarche de co-éducation, dans le respect des rôles et des statuts de chacun, en associant les parents et en plaçant l’intérêt de l’enfant au coeur des préoccupations. La mise en synergie de toutes les actions contribue au développement de l’enfant, dans le respect de tous ses droits.
  • LA DIVERSITE
    Les différentes formes d’exercice de la fonction parentale doivent être prises en compte. La diversité et la variété des formes de la famille, la présence sur les territoires de cultures et de modes de vie différents doivent être considérées comme une richesse, dans le respect des droits de l’enfant et dans le cadre de la Loi.
  • LA MIXITE SOCIALE
    Les interventions des acteurs sociaux, les initiatives locales doivent veiller à être ouvertes à l’ensemble des parents, à préserver la cohésion sociale des territoires et à éviter de stigmatiser ceux qui y participent.
  • LA PRIORITE DU TERRITOIRE
    C’est sur les territoires de vie des personnes (commune, quartier, îlot…) que se développent les réseaux et les solidarités de voisinage susceptibles de favoriser l’exercice de responsabilité associations…
  • LE SOUTIEN A L’INITIATIVE
    Institutions et professionnels, élus locaux et responsables associatifs ont pour responsabilité d’aider et de soutenir les initiatives. Ils doivent les susciter, favoriser leur adaptation et leur inscription dans le temps.
  • LA SOLIDARITE INTERGENERATIONNELLE
    Au sein d’une famille, la parentalité est souvent partagée avec les grands-parents, les beaux-parents, les autres membres de la fratrie etc… Toute intervention doit respecter et encourager ce partage. Le rôle des grands-parents et la dimension intergénérationnelle de la parentalité sont à promouvoir.
  • L’ECHANGE
    Le champ de l’aide à la parentalité est vaste, il fait intervenir une multitude d’acteurs, d’initiatives, de projets, qu’il est intéressant de soutenir et de fédérer. Le développement de centres ressources, décentralisés et facilement accessibles, est souhaitable pour favoriser une évaluation partagée, des initiatives et leur valorisation par l’échange, la formation et l’information.

Quels sont les objectifs du réseau parentalité 62 ?

  • Soutenir les parents dans l’exercice de leur rôle éducatif

Rompre l’isolement des parents en favorisant des initiatives permettant rencontres, échanges et partages d’expériences.

  • Valoriser les rôles et les compétences des parents
  • Développer et susciter des initiatives nouvelles
  • Favoriser la mise en réseau de tous les acteurs qui contribuent à ces initiatives, afin de permettre une meilleure circulation des informations

 

Quels sont nos partenaires ? lien à venir avec les sites des partenaires

L’animation parentalité a été intégrée à la démarche du schéma départemental des services aux familles sur la période 2013/2017.

Ce schéma vise en une seule instance à réunir les politiques parentalité et petite enfance. Le Comité Départemental de Soutien à la Parentalité mis en place depuis 1999 par la DDASS a fusionné en 2013 avec la Commission d’Accueil du Jeune enfant (CDAJE) en une seule instance :  la commission plénière du schéma départemental des services aux familles.

Présidée par l’Etat, les institutions signataires sont membres de droit : la Caisse d’Allocations Familiales, (CAF) le Conseil Départemental, la Mutualité Sociale Agricole (MSA), l’Union Départementale des Associations Familiales (UDAF), l’Association des Maires du Pas-de-Calais. Des associations dites « têtes de réseaux » telles que Colline ACEPP Nord Pas-de-Calais, la Fédération des centres sociaux du Pas-de-Calais, les Foyers ruraux, Familles rurales, ATD Quart Monde…

 

 Qu’est-ce que la parentalité ? 

La parentalité désigne l’ensemble des façons d’être et de vivre le fait d’être parent. C’est un processus qui conjugue les différentes dimensions de la fonction parentale, matérielle, psychologique, morale, culturelle, sociale. Elle qualifie le lien entre l’adulte et un enfant, quelle que soit la structure familiale dans laquelle il s’inscrit, dans le but  d’assurer le soin, le développement et l’éducation de l’enfant. Cette relation adulte/enfant suppose un ensemble de fonctions, de droits et d’obligations (morales, matérielles, juridiques, éducatives, culturelles) exercés dans l’intérêt supérieur de l’enfant en vertu d’un lien prévu par le droit (autorité parentale). Elle s’inscrit dans l’environnement social et éducatif où vivent la famille et l’enfant ».

 

INFORESO, la lettre d’information  du Réseau Parentalité 62
INFORESO, permet à ses membres, mais aussi à un public plus large, de prendre connaissance des projets mis en place par les 9 comités locaux, des actions parentalité engagées sur les territoires, de l’actualité (nationale et départementale), des publications sur la thématique parentalité, de l’agenda des rencontres, des échanges et des débats…