“Une journée d’échanges sur la condition de parents, une réalité partagée” Retour sur la journée du 6 juin à Lille sur les Universités Populaires de Parents (UPP)

Promouvoir la place des parents dans les projets de vie locale, voici le but de la rencontre organisée par l’Association des Collectifs Enfants Parents Professionnels (ACEPP) au centre social du Faubourg de Béthune à Lille, le mardi 6 juin.
Les parents prennent la parole.
En 2017, 15 projets d’Université Populaires de Parents sont en place dans toute la France contre 5 en 2005, année du lancement.

Qui est plus à même de parler de parentalité si ce n’est les parents eux -mêmes ?
L’ACEPP, un mouvement parental, éducatif et citoyen présent depuis 1990, l’a bien compris. « Les questions liées à la parentalité ne doivent pas émaner que d’universitaires, ou d’institutions. De par leur expérience, les parents ont aussi un savoir sur le sujet. Il faut leur donner une autre posture et les conforter dans leur rôle d’acteurs. Comment ? En leur donnant la parole, en les invitant à réfléchir sur des questions de parentalité et en les plaçant sur le même pied d’égalité que les institutions », commente Laurence Hospie, responsable de l’association.
Christine Barbaut, maman, et Clara Seulin, employée du centre social de Marck en Calaisis font partie de l’UPP créée cette année. En 2017, 15 UPP sont en place dans toute la France contre 5 en 2005.

« Un point commun unit les groupes de parents présents : ils sont déjà tous investis et ont envie de faire bouger les choses. » Chacun à leur manière. Certains agissent par le biais de groupes de parents. D’autres vont plus loin et deviennent acteurs par le biais des Universités Populaires de Parents comme l’explique Christine Barbaut : « À la base, on était un groupe de mamans qui menait une réflexion sur comment gérer l’amour et l’autorité pour un parent. En allant voir l’UPP de Paris, on a trouvé ça intéressant et ça nous a inspirés pour approfondir notre démarche. C’est comme ça qu’on a créé l’UPP de Marck en Calaisis ». Céline, une des mamans de l’UPP de Lille, clame : « Notre voix en tant que parent n’est pas qu’une utopie mais bien une réalité. En travaillant ensemble, on croise notre savoir, on échange. » Les Universités Populaires de Parents est un dispositif né en 2005 à l’initiative de l’ACEPP. L’objectif est de mener un travail de recherche lié à la parentalité en alliant l’expertise d’un universitaire à celle d’un groupe de parents sur trois ans. La recherche se solde ensuite par l’écriture d’un livre. Être parent et aller à l’université n’a jamais été aussi simple ! http://www.lavoixdunord.fr/174397/article/2017-06-07/une-journee-d-echanges-sur-la-condition-de-parents-une-realite-partagee

Télécharger l’article de la Voix du Nord

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email