62

Des familles d’Hucqueliers et environs participent à la consultation sur la création de l’application 1000 premiers jours de l’enfant

Un outil d’accompagnement des parents dans leur quotidien

Aujourd’hui, les parents font face à un flux d’informations, parfois contradictoires, qui ne répond pas toujours à leurs besoins.
C’est pourquoi, en septembre dernier, dans le cadre de la remise du rapport de Boris Cyrulnik sur les 1000 premiers jours de l’enfant au Secrétaire d’Etat en charge de l’Enfance et des Familles, Adrien Taquet annonçait la création d’une solution numérique à destination des parents pour répondre concrètement à leurs nombreuses questions : l’App 1000 jours.
Elle doit répondre à trois enjeux majeurs :

  • Réduire les inégalités d’accès à l’information,
  • Permettre aux parents d’accéder à des informations fiables, dont l’Etat se porte garant,
  • Favoriser les échanges de bonnes pratiques entre parents.

 

La réalisation de l’application repose sur les besoins exprimés par les parents et nécessite de recueillir leur parole avant toutes démarches de développement.
Le maillage entre la Direction Générale de la Cohésion Sociale (DGCS), la Fédération des Centres Sociaux de France et le Réseau Parentalité 62 a permis à un groupe de parents du Pas-de-Calais de contribuer à la phase de consultation.
La référente familles du Centre SocioCulturel Intercommunal d’Hucqueliers et environs a mobilisé 4 familles qui se sont réunies vendredi 11 décembre matin dans la salle petite enfance de l’association.
Ce temps d’échanges a été co-animé par deux animatrices du Réseau Parentalité, une actrice petite enfance du territoire et par la DGCS (à distance).
Il a permis aux parents présents de pouvoir s’exprimer sur leurs ressentis, leurs besoins, leurs difficultés pendant la période d’avant la grossesse aux 3 ans de l’enfant, en passant par l’accouchement et le séjour à la maternité, le retour à la maison, les 40 premiers jours. Les familles ont aussi mis en avant les ressources et le soutien sur lesquels elles se sont appuyées.

A la fin de la matinée, les participants disent que les échanges ont permis de se voir différemment dans le respect, l’ouverture d’esprit, sans jugement, avec tolérance, avec beaucoup de richesse.

Le centre a proposé un accueil pour les jeunes enfants animé par la référente familles, rendant ainsi possible la participation des parents à ce temps d’échanges.

Pour consulter le rapport “Les 1000 premiers jours Là où tout commence”… C’est ICI

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email