62

Nouveau dispositif pour les violences conjugales

Depuis près d’un an, le CHA travaille en étroite collaboration avec les services de sécurité publique (Police Nationale Gendarmerie nationale) de la justice (Ministère de la Justice) et le réseau associatif du territoire.
L’objectif ? La formalisation et la mise en place d’un parcours hospitalier pour les victimes de violences conjugales avec, en premier lieu, la possibilité de déposer une plainte à l’hôpital.
Le service des urgences est le 1er à expérimenter ce dispositif qui sera élargi à l’ensemble des services. L’hôpital devient un vrai relai pour les victimes avec des soignants formés et sensibilisés, des travailleurs sociaux qui facilitent les démarches et la présence des forces de l’ordre, à l’hôpital, lorsque la victime souhaite déposer une plainte.
En présence de Mr André Lourdelle, Procureur de la République, les partenaires étaient réunis pour un point d’avancement. Prochaine étape, la signature d’une convention entre les services de la Préfecture (Préfet du Pas-de-Calais), du Procureur de la République, de la Direction de la Sécurité Publique, de la Communauté Urbaine d’Arras
, de l’association France Victimes, le CIDFF Arras et le Coin Familial.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email