62

Webinaire de découverte de l’expérience “Ecole, Familles, Quartier – Ensemble pour la réussite de Tous les enfants”

Dans le cadre du chantier co-éducation, la FCSF a organisé en Février 2021 un webinaire de découverte de l’expérience « Ecole, Familles, Quartier – Ensemble pour la réussite de Tous les enfants ».

Pour visualiser le replay du webinaire, rendez-vous ici : https://www.youtube.com/watch?v=M97xjeE_9Kg&feature=emb_logo

 

“On voit déjà que le regard des enseignants a changé sur les parents et également de la part des parents. Et se rendre compte aussi que les enseignants ont une vision globale de l’élève et pas qu’ils ne pensent qu’à la réussite scolaire de l’élève.”

(extrait d’un témoignage d’acteurs de quartiers impliqués dans la démarche)

 

Alliance éducative en territoire : École, Familles, Quartier – Ensemble pour la réussite de TOUS les enfants

Construire et soutenir le développement des conditions d’une “alliance éducative” en territoire entre toutes les familles, l’école, le quartier, en vue de la réussite de TOUS les enfants

L’origine du projet :

Les familles en situation de précarité ont souvent le sentiment d’être jugées, tenues à distance de la communauté éducative. Elles sont vues comme un problème rarement considérées comme actrices de la situation qui les concerne, comme expertes du fait de leur expérience

Depuis 5 ans, une expérience visant le développement du lien famille-école-quartier est mise en œuvre dans le Nord Pas de Calais (Roubaix, Lille, Denain, Maubeuge, Lens, Valenciennes, Dunkerque)

Elle est pilotée et animée par la Fédération des centres sociaux Nord Pas de Calais, ATD ¼ Monde et l’Education Nationale. 

Elle associe désormais les CAF du Nord et du Pas de Calais et s’inscrit dans le projet de certaines Cités éducatives (Roubaix, Valenciennes, Lens)

Celle-ci s’appuie sur une démarche de croisement des savoir et des pratiques.

Le Croisement des Savoirs et des Pratiques : Une démarche pour mieux se comprendre et favoriser la coopération 

Développée par ATD Quart Monde, cette démarche se base sur les groupes de pairs dont les membres se reconnaissent d’une même appartenance. Ils permettent à chaque individu d’élaborer une pensée autonome puis de la confronter avec ses pairs pour se renforcer collectivement. Vient ensuite un temps de croisement entre les différents groupes de pairs qui permet de mettre en lumière les représentations des différents groupes sur un même sujet, l’école en l’occurrence.

Les acteurs :

Les acteurs sont issus au moins de 2 établissements scolaires différents (écoles ou collèges) d’un même territoire.

  • les parents : deux groupes, l’un de parents ayant “un bon souvenir de l’école”, l’autre ayant “un mauvais souvenir de l’école”,
  • l’équipe enseignante et éducative des établissements scolaires (sur des temps de décharge) en deux groupes,
  • les acteurs éducatifs du territoire (associations, centres sociaux, collectivités territoriales) constituent un groupe,

1 à 2 animateurs par groupe de pairs possèdent un rôle clef. Ils ont une connaissance fine de la réalité de vie de leur groupe et une proximité avec lui. Ils sont à son service et ne contribuent pas aux réflexions du groupe. Ils n’ont pas de lien de dépendance avec les personnes animées (hébergeur, référent social d’un membre du groupe, …) afin de garantir leur pleine liberté d’expression.

Consulter la FAQ du webinaire

D’autres liens sur le site de la FCSF

Accéder au texte “Les centres sociaux, bâtisseurs de coéducation”

Accéder au replay du Webinaire avec Pierre Périer (sociologue, professeur en sciences de l’éducation) : relations écoles et familles

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email