62

#SoConnected, la BD du Centre SocioCulturel Audrey Bartier, créée par un collectif de jeunes et de parents

En 2019/2020, lors de rencontres et échanges avec les enfants, jeunes et parents de la commune, une nouvelle problématique est apparue : un usage abusif des écrans et des réseaux sociaux, une réelle souffrance de plusieurs parents et un repli sur soi pour beaucoup de jeunes et d’enfants. Les écrans sont devenus sources de conflits entre enfants et parents.

L’idée est alors née: créer un outil favorisant la compréhension des outils numériques et sensibiliser à une pratique citoyenne des écrans.

La création de la bande dessinée a émergé d’un collectif de 25 jeunes et 2 parents. Au total, ce sont 20 heures de travail pédagogique avec l’équipe et l’artiste Lisa Persyn, sérigraphiste, qui ont permis sa réalisation.

Cette création a été élaborée dans les locaux du Centre SocioCulturel Audrey Bartier à Wimereux.

Plusieurs étapes ont été nécessaires:

  • Rassemblement des participants et échanges avec les intervenants (sérigraphiste, animatrice et éducateur)
  • Proposition de créer un support visible et accessible à tous les habitants.
  • Réflexion sur le type de support à créer (flyer, livret de recommandations, tableaux, etc.);

 

La création d’une bande dessinée est souhaitée à l’unanimité. D’après les participants, c’est un support accessible à tous, facile à lire et visuel.
Lisa Persyn propose de créer quelque chose en lien avec les goûts des jeunes, quelque chose de “fun”.

Les participants ont souhaité parler de l’histoire d’un personnage “qui pète un câble avec les réseaux sociaux. Le mec trouve une tablette par terre, clique un peu partout et c’est le début de la fin”. La bande dessinée retrace les aventures de Gérardo, l’homme poisson et sa rencontre avec l’ECRAN et les RÉSEAUX SOCIAUX.

Par la suite, il a fallu récupérer tous les échanges des participants, voter collectivement pour les choses à retenir et créer ensemble l’histoire de la BD intitulée #SoConnected.

Les planches ont été ensuite travaillées pour créer le projet final, c’est-à-dire la Bande dessinée. Les planches d’essai ainsi que toute la BD ont fait l’objet d’une exposition physique dans le hall du centre. Exposition que chacun a pu découvrir sur facebook lors de l’inauguration en ligne, le 18 décembre 2021. L’exposition en ligne et l’exposition virtuelle en 3D ont été le moyen de visualiser non seulement le travail de collaboration entre les participants et les intervenants mais aussi d’inviter le plus grand nombre de personnes à visualiser un projet innovant, utilisant des codes de langage propres à la jeunesse et qui leur parlent, et un visuel très attrayant (couleurs monochromes, personnages, objets du quotidien, etc.).
L’exposition a été le moyen de rassembler des habitants autour d’un sujet fort d’actualité, qui les concerne tous : les écrans.

La BD a été imprimée en 300 exemplaires. Chaque jeune a reçu un exemplaire et tous sont contents et fiers d’avoir participé à sa création. Des parents ont d’ailleurs déclaré qu’ils étaient fiers également de leur jeune.
Un petit défi lors de l’inauguration a été proposé : les premiers 100 commentaires pouvaient recevoir la BD, dédicacée par l’artiste. Pari réussi, puisque la semaine suivante plus de 30 personnes sont venues à l’accueil chercher la BD, plus de la moitié ne connaissaient pas la structure.

La BD fera l’objet d’une présentation dans les établissements scolaires et ce sont les jeunes volontaires qui en feront la présentation dans leur collège ou lycée.

 

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email