PROJECTION DU FILM "Après la mine", le lundi 25 février 2013 à Paris

Après sa diffusion à Courrières le 29 novembre dernier à Courrière, le film est diffusé pour la première fois à Paris le 25 février 2013.

Les spectateurs du 29 novembre ont jugé que ce film permettait une réflexion approfondie tant sur l’éducation et la transmission des valeurs aujourd’hui que sur le dynamisme des habitants à évoluer positivement dans la société sans laisser de côté leur identité.

Voici une autre occasion de voir ce film, pour les parisiens et ceux qui pourraient s’y rendre ou par Internet en simultané le 25 février à 19h sur www.scam.fr

à 19h au SCAM
8, avenue Vélasquez,
508 Paris (métro : Villiers et Monceau)

Pour télécharger l’invitation, cliquez ici

Pour voir la bande annonce, cliquez ici

Ils ne comprennent plus leurs enfants qui en retour refusent les anciennes valeurs des cités minières… La fermeture des mines de charbon du Pas-de-Calais, en 1991 pour la toute dernière, a des effets encore aujourd’hui sur la parentalité et la transmission des valeurs aux enfants. Que transmettre et comment ? C’est l’histoire que raconte « Après la mine ».

Des parents, qui ont connu de près l’activité et le déclin de ce monde ouvrier, se sont regroupés dans une Université Populaire de Parents (UPP) au sein de laquelle ils mènent une recherche sur l’évolution des modes éducatifs entre hier et aujourd’hui. Ils vont au contact d’autres parents, d’adolescents, d’acteurs locaux, d’enseignants, d’associations, rencontrent d’anciens mineurs, des élus et également d’autres UPP afin de se réapproprier collectivement l’éducation des enfants et améliorer la vie locale de tous les parents et de leurs enfants.

Dominique Delattre, le réalisateur, s’intéresse depuis plusieurs années aux initiatives collectives de parents. Il a partagé avec l’Université Populaire du Bassin Minier deux années et suivi quatre parents plus intimement. Il avait rencontré cette UPP lors d’un colloque organisé par l’ACEPP, en 2008 à Sciences Po Paris, au cours duquel la recherche avait été présentée.

Initiée par l’ACEPP et impulsée par Colline ACEPP Nord-Pas de Calais, la démarche de l‘Université Populaire de Parents du Bassin Minier 62 a eu le soutien du Reaap 62 et des trois clubs de prévention : Rencontres et loisirs d’Oignies, L’Avenir des cités de Harnes, Recherche et action sociale de Liévin. Une synthèse de la recherche des parents se trouve dans l’ouvrage « Universités Populaires de Parents : des parents acteurs, chercheurs et citoyens », Chronique sociale, 2010.

« Après la mine » , film documentaire de 77′ – 2012
Réalisé par Dominique Delattre
Produit par La Cathode

Contact à l’ACEPP :
Emmanuelle Murcier, déléguée parentalité et diversité (
tél. : 01 44 73 85 29
mail : emmanuelle.murcier AT acepp.aso.fr)

En savoir plus sur La Cathode.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email