POLITIQUE NATIONALE DE SOUTIEN A LA PARENTALITE : des propositions pour avancer… Claude GREFF, Secrétaire d'Etat chargée de la famille

Le mot de Claude Greff (extrait du document téléchargeable ci-dessous)

Avec un budget de plus de 100 milliards d’euros, notre politique familiale est dynamique et enviée par de nombreux pays européens.  Avec 828 000 naissances en 2010, la France est championne d’Europe de la natalité !

La plus belle illustration de l’efficacité de notre politique familiale est le cumul de 2 indicateurs : un taux de natalité élevé de près de 2 enfants par femme en âge de procréer et un taux d’activité professionnel féminin de 85%.
En France, l’intervention publique en matière de politique familiale fait l’objet d’un consensus large et puissant, légitimant les prélèvements sociaux dédiés au financement de la branche famille.

Au cours de ces dernières années, l’accent a été mis sur l’amélioration de la conciliation entre vie familiale et vie professionnelle avec l’objectif de 200 000 solutions de garde supplémentaires voulues par le Président de la République. Mais au-delà, des étapes
importantes ont été franchies depuis 2007, avec notamment le vote de la loi sur la protection de l’enfance, la création du Haut Conseil à la famille et celle du Comité National de Soutien à la Parentalité.

La politique familiale, ce sont des prestations, des services, et des avantages fiscaux. Si elles sont aujourd’hui très majoritairement satisfaites des prestations versées par la CAF les familles expriment aujourd’hui de plus en plus clairement des besoins nouveaux qui appellent des réponses de la part des pouvoirs publics.
Violence, drogue, alcool, dangers liés à Internet, les parents, parfois désorientés et démunis ne savent pas où s’adresser et connaissent peu les services qui leur sont dédiés.

Mais alors, être parent, est-ce plus difficile aujourd’hui ?
C’est le constat dressé par les nombreux parents que je rencontre au quotidien lors de mes déplacements sur le terrain. Ils s’interrogent au quotidien sur leur rôle et sont demandeurs d’une aide extérieure. Et c’est ce que confirme le sondage réalisé par TNS SOFRES pour le Secrétariat d’Etat à la famille. Pour 56% des sondés, la parentalité est vécue comme un rôle difficile à jouer. Ce que révèle ce sondage c’est un sentiment de difficulté qui tend à s’accroître avec l’âge des enfants : si seulement 8% des parents d’enfants de moins de 3 ans jugent leur rôle de parents très difficile, ils sont 17% chez les parents d’adolescents de 16 à 18 ans.

C’est pourquoi j’ai décidé dès ma nomination d’investir le champ de la politique nationale de soutien à la parentalité. Je veux donner une nouvelle impulsion à la question primordiale de l’accompagnement des familles qui passe par la définition d’une nouvelle politique nationale, élaborée à moyen constant et assise sur des fondamentaux : Les parents doivent être relégitimés, rassurés, accompagnés et soutenus. L’accompagnement parental a pour objet de maintenir, parfaire, créer ou restaurer des liens familiaux.
Ma conviction est qu’aujourd’hui il est nécessaire d’accompagner les parents qui en expriment le besoin dans leur rôle éducatif et de promouvoir les environnements favorables à l’exercice de la parentalité.

Claude Greff
Secrétaire d’Etat chargée de la famille
(novembre 2011)

Sommaire du document téléchargeable (format pdf)
EN CLIQUANT ICI

Le mot de Claude Greff

Communiqué de presse :
Résultats du sondage TNS-SOFRES pour le Secrétariat d’Etat à la famille “Être parent,un rôle difficile pour une majorité de parents”

Les fiches :
· Le Secrétariat d’Etat à la Famille s’engage à promouvoir des environnements favorables à l’exercice de la parentalité
· La « Maison pour les familles » : une appellation dédiée aux structures exemplaires.
· Le Secrétariat d’Etat à la Famille développe le soutien à la parentalité en entreprise.
· Adoption : Le Secrétariat d’Etat lance un guide pour les futurs adoptants et un site destiné aux professionnels pour mieux les accompagner dans leur démarche d’adoption
· Accès à l’information de toutes les familles : le Secrétariat d’Etat à la famille lance un espace internet destiné aux parents et à toute la famille
· Dangers liés à Internet et aux jeux vidéo en ligne : Le Secrétariat d’Etat lance un numéro vert et un site Internet familles « Net écoute »
· Jeux vidéo : le Secrétariat d’Etat signe une charte avec les professionnels pour aider les parents à choisir des jeux adaptés

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email