La conférence de Sylviane Giampino du 5 juin, proposée par l'ACEPP, à retrouver en replay

Accéder ICI à l’enregistrement de la conférence du vendredi 5 juin de Sylviane Giampino, psychologue, psychanalyste.
Reprise d’activité : Quel accueil pour le jeune enfant ?
Quel équilibre entre précautions sanitaires et humanisme professionnel ?
Comment trouver un équilibre entre dispositifs, protocoles, consignes, ordres… et se débrouiller pour rester des humains ?
“On ne peut pas réaffecter du sens sans l’autre, sans les autres.”
“Cette situation d’inquiétante étrangeté que nous avons vécue peut nous aider finalement à comprendre quelque chose de ce que peuvent vivre les enfants”
“C’est peut-être en se rappelant et en parlant ensemble de ces états de sidération… quand on n’arrive pas à donner du sens… Partager, parler à plusieurs dans le travail avec les autres, avec l’équipe, dialoguer… ” peut aider à avancer.
“Chacun doit pouvoir trouver quelque chose qui permet que nous assumions nos fonctions, en ne laissant pas, ne rêvant pas que les choses redeviennent comme avant, parce que je crois qu’il ne faut rien lâcher sur la qualité, le sens de ce qu’on fait et l’exigence de le faire bien.
Considérons que nous ne reviendrons pas comme avant mais qu’en plus nous devons avancer encore et profitons de ce qui est en train de se passer pour découvrir de nouvelles façons de faire, pour réinventer. ”
Cette conférence s’inscrit dans le cycle de conférences de l’ACEPP “Penser l’après…ensemble ! A retrouver sur leur site
Le dernier livre de Sylviane Giampino

Les relations des pères avec leurs enfants ont changé mais ils hésitent à transformer leur rapport avec le travail et la maison. A la charge mentale des femmes répond toujours en écho la passion professionnelle des hommes. Si bien que les femmes saturent, les couples se fragilisent et les enfants grandissent dans un climat de pression et d’incertitude. Pourquoi le consensus sur l’égalité semble-t-il se dissoudre dans le quotidien des familles ? Comment relever ce défi dans un monde où les repères du masculin et du féminin vacillent, entre persistance des stéréotypes et tentation de l’indifférencié ? Tandis que le monde du travail continue d’occulter l’enjeu parental, les hommes sont pris dans l’étau des contradictions entre leurs désirs, leurs discours et leurs priorités. Proposer un autre regard  et des solutions est l’objet de ce livre décapant, tonique et constructif.
Retrouver aussi Sylviane Giampino dans le podcast de Grand bien vous fasse ! “les pères travaillent-ils trop?” L’émission du 21 mai de France Inter

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email