Communiqué de presse conjoint d’Olivier Véran et Adrien Taquet en date du 30 octobre

Cliquer ICI pour lire Le communiqué de presse conjoint d’Olivier Veran et Adrien Taquet en date du 30 octobre 2020  informant de la continuité de l’accueil et de la protection des enfants en cette période si singulière.
À ce titre, le décret du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie, précise l’ensemble des modalités applicables, notamment en ce qui concerne le secteur de l’enfance et des familles et en attendant par ailleurs l’actualisation des guides nous concernant.
À ce titre :
1- L’accueil des jeunes enfants se poursuit en crèche, chez les assistants maternels et par les gardes à domicile.
Comme pour les écoles, tous les modes d’accueil du jeune enfant maintiennent leur activité, qui est essentielle à la continuité de la vie économique et au bon développement des jeunes enfants.
L’objectif poursuivi est un maintien des capacités d’accueil pour que chaque parent et chaque enfant puissent trouver une solution adaptée à leurs besoins.
2- L’accompagnement des familles est maintenu
Les dispositifs de soutien à la parentalité, qui accompagnent les familles confrontées à des situations difficiles, sont autorisés à poursuivre leur activité selon un protocole sanitaire renforcé : lieux d’accueil enfant-parent, centres de médiation familiale, services d’aide à domicile familles, ainsi que les espaces de rencontre.
3- La continuité de la protection de l’enfance est assurée
Le décret du 29 octobre 2020 permet à tous les acteurs de la protection de l’enfance de bénéficier de dérogations au confinement : établissements, activités des assistants familiaux, interventions à domicile. Les activités en lien avec la protection de l’enfance sont donc pleinement assurées :
  • Les CRIP (Cellules de Recueil de l’Information Préoccupante) continuent de fonctionner normalement, notamment s’agissant de l’évaluation des situations de danger ;
  • Les droits de visites et d’hébergement sont maintenus ;
  • Toutes les interventions en lien avec les mesures de protection de l’enfance à domicile sont confirmées ;
  • Le maintien des écoles, des collèges et des lycées permettra aux enfants placés de continuer leur scolarité et de ne pas être confinés toute la journée;
  • Le maintien des établissements médico-sociaux de type IME et ITEP permettra d’assurer la continuité des soins pour les enfants en situation de handicap ;
  • La continuité de l’évaluation, de la mise à l’abri et de la clé nationale de répartition des MNA
4- Le service 119 – Enfance en danger est renforcé
La continuité du service sera assurée dans un contexte où il faut s’attendre à une augmentation des situations urgentes et des appels des mineurs qui demandent un investissement supplémentaire de temps pour les écoutants.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email