62

Colloque en ligne “Parentalités en mouvement, des pratiques à inventer” le 28 mai 2021 de 9 h à 17 h 30

Sous le Haut Patronage de M. Adrien Taquet, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre des Solidarités et de la Santé.

Les familles évoluent et, avec elles, leur manière d’élever leurs enfants et les demandes qu’elles adressent aux professionnels. Ces évolutions se nourrissent de l’histoire culturelle et politique de leur pays, mais aussi de leur propre histoire familiale. Ce que les parents transmettent aux enfants se transforme et crée du nouveau. Ce colloque ouvre des pistes aux professionnels qui les accompagnent pour repérer ces créations et leurs effets. Il se décline en quatre thématiques, au cœur des pratiques actuelles des Écoles des parents et des éducateurs (EPE) et de celles à imaginer pour demain en croisant les points de vue théoriques et cliniques de chercheurs, d’acteurs de terrain et de membres de familles.

« Parentalités et cultures : transmissions et transformations » :

L’enfant est pétri de la culture de chacun de ses parents et de celle du pays où il vit et du pays où il a vécu. Il s’agit dès lors de donner valeur aux racines, d’accompagner et de soutenir les processus de transformation sans que les conflits de loyauté, les risques de désaffiliation ne nuisent à cette inévitable évolution.

« Des politiques publiques à la pratique, une créativité nécessaire » :

Pour grandir, l’enfant a besoin d’avoir des adultes capables de lui donner éducation, sécurité et protection et d’un collectif qui lui garantisse des dispositifs qui soutienne ses parents. Dans ces nécessaires interactions entre professionnels, familles et politiques publiques, l’inventivité, la créativité, l’expérimentation doivent pouvoir se déployer au sein d’un cadre souple et structuré.

« Les écrans en famille : pour le meilleur et pour le pire » :

Les écrans occupent le devant de la scène médiatique depuis quelques années à propos de leurs conséquences sur le développement des jeunes enfants. Le colloque élargira cette réflexion en s’intéressant à l’impact de tous les écrans sur la vie quotidienne de tous les membres de la famille (parents, fratrie, vie du groupe famille).

« Familles plurielles : des pratiques en mouvement » :

La famille ne peut être aisément définie et ses formes, ses fonctionnements n’ont jamais été figés. Il est donc nécessaire de prendre en compte l’évolution du « couple de parents » qui se crée, se recrée et impose une circulation des enfants, qui bénéficient ou pâtissent de ces mouvements. Les praticiens doivent composer avec de multiples figures du père, de la mère, des beaux-parents, du parent seul avec son enfant, des grands-parents, des fratries composées, décomposées, recomposées.

Téléchargez le programme détaillé de la journée.

En savoir plus et lien d’INSCRIPTION sur le site de la FNEPE

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email