ETUDE à L’INITIATIVE DE LA CNAF " Le congé parental dans les trajectoires professionnelles féminines", février 2012

Entre fin 2010 et début 20111, le Credoc* a réalisé, à l’initiative de la Caisse nationale des Allocations familiales (Cnaf), une enquête téléphonique auprès de 3 000 mères ayant au moins deux enfants dont le dernier est âgé de 12 ans pour reconstituer leur situation professionnelle… L’objectif de l’étude était de comparer les trajectoires professionnelles…

*Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie

L’interruption d’activité pour la naissance des enfants a un impact important sur les trajectoires professionnelles des mères. Une enquête réalisée auprès de 3 000 femmes montre que douze ans après, une interruption d’activité à la naissance du dernier enfant diminue la probabilité d’être en emploi et augmente la précarité de cet emploi. Cet effet est accentué lorsque l’arrêt est long (au moins trois ans).

Les interruptions ayant lieu dans le cadre d’un congé parental pèsent moins sur la probabilité d’être en emploi que celles intervenant en dehors de ce cadre législatif, mais les deux augmentent de façon indifférenciée le risque de précarité. Le congé parental permet donc de limiter l’exclusion de l’emploi suite à l’interruption d’activité, mais ne limite pas le risque de précarité.

ETUDE TELECHARGEABLE EN FORMAT PDF en CLIQUANT ICI